Colugo's in the tree.
Maman et son petit

C’est au coucher du soleil que la surprise peut se présenter. Il fait doux après une belle journée ensoleillée à Tioman. Au raz de la canopée, une ombre semble dévaler de la jungle dominante et se dirige droit en planant d’arbres en cocotiers. Ce n’est pas un animal qui se laisse observer facilement, car il sait se faire discret.

L’atterrissage d’une grande précision est silencieux. Sur le tronc droit de l’arbre, notre drôle d’animal grimpe et se met à l’abri du monde terrestre.

C’est un Colugo, qui est appelé aussi Galéopithèque de Temminck. Découvert en 1799 par un certain Audebert, ce mammifère est très singulier. De 30 à 45 cm de long, queue comprise, il ne pèse qu’1,5 KG. Ils font partis de l’ordre des dermoptères et de la famille des Cynocéphalidaes.

Cet animal ne vole pas, il plane d’arbre en arbre, dans les forêts basses (jusqu’à 150 mètres d’altitude). Une excroissance de peau relie son cou aux extrémités des pattes avant, puis des pattes arrière pour se terminer tout au bout de sa courte queue. Son pelage court est brun marbré de noir. Ses habitudes alimentaires sont essentiellement frugivores.

A Tioman, il y a des endroits où il est relativement facile de les observer, comme à Juara ou Mukut. Les Galéopithèques sont en danger partout où les jungles sont grignotées par la voracité de l’homme. Si vous en voyez, n’ayez pas peur, ils sont timides et ne représente pas de danger. Vous pourrez les observer jusqu’à la tombée de la nuit.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire