Tioman est la plus grande île de la côte Est de la péninsule. La population, 4000 habitants, est répartie dans 7 villages côtiers : Salang, Juara, Mukut, Genting, Paya, Tekek et Ayer Batang. C’est par la mer que l’on accède aux villages : seuls sont reliés par une route KG Tekek et KG Juara (d’Est en Ouest par son centre). Dans tous les villages, il y a l’électricité en 220 Volts, l’eau courante et réseau téléphonique de qualité. Depuis quelques années, de gros efforts ont été entrepris pour garder l’île propre et réhabiliter les lieux souillés, aujourd’hui, Pulau Tioman est l’une des îles les mieux préservées.

Il n’y a pas de monument historique ou revêtant d’un intérêt particulier. Les constructions en bois sur pilotis, que l’on retrouve un peu partout, sont l’âme de l’île. Les familles y vivent. Depuis que Tioman est un parc maritime national, l’économie ne tourne plus que par le tourisme. C’est donc naturellement que chaque famille a créé sa maison d’hôtes, en construisant quelques petits chalets sur leur terrain. Il s’agit de l’offre principale de Tioman. Mais depuis peu, il est apparu des hôtels de luxe, comme Japamala ou le Berjaya.

On peut quand même noter que le « Marine Park Centre », à Tekek, propose des animations autour des questions environnementales et maritimes. A Juara, une association s’occupe du sanctuaire dédié aux tortues marines (Turtle Project). On le comprend bien, Tioman est un lieu de repos et d’aventures sportives et environnementales.

Kampung Salang :

Tout au Nord de Tioman, au creux d’une petite baie, le petit village saisonnier fait face à Coral Island (Pulau Tulaï). Pendant la saison des pluies, il n’y a personne, tous les guest-houses sont fermés.

Le village s’étale le long d’un chemin pédestre sur quelques centaines de mètres. Des maisons d’hôtes dans des jardins tropicaux accueillent les touristes. Les tarifs sont abordables, les chambres et chalets sont rustiques et accueillants. Ils disposent pratiquement tous de la climatisation, de douches et toilettes, d’un petit balcon. Restaurants et centres de plongée alternent le long du chemin.

L’ambiance du village est très touristique et conviviale. A quelques centaines de mètres de la baie, un petit îlot est particulièrement prisé des plongeurs, et surtout des plongeurs nocturnes : Pulau Soyak!

Kampung Juara :

Tous les matins, on profite du lever du soleil aux alentours de 7H00 le matin : c’est le village du soleil levant !

Dans une large baie, le village s’étale sur 2 grandes plages : au Nord, Kampung Juara, et sur la plage Sud, Mentawak. Non moins de 4 kilomètres coupés en 2 par une langue de roche noire recouverte de jungle. La partie nord est une large zone, à peine au dessus du niveau de la mer, devenus terres agricoles ou palmiers et hévéas occupent plusieurs hectares. Certains y ont même du bétail : chèvres, vaches, poules !

Dans la partie Juara du village, au Nord, on y trouve bâtiments administratifs, écoles, associations locales, un poste de police. Mais le tout est resté particulièrement authentique : des petits chalets en bois colorés, sur pilotis. La partie Sud, Mentawak, est occupée par des familles et des maisons d’hôtes. Depuis quelques années, des complexes hôteliers sont apparus (Barat Resort).

Juara offre un magnifique potentiel pour les plongeurs et les randonneurs. Tout est à portée de main. Il y a plusieurs centres de plongée, sur les deux plages. A Mentawak, l’association Turtle Project éduque la population locale et protège les tortues de mer.

Kampung Mukut

Si vous recherchez un lieu authentique, au plus proche de la vie locale, c’est à Mukut qu’il vous faut vous rendre. Au Sud Est de l’île, au pied des cornes du dragon, le village est blotti sur une plage corallienne de quelques centaines ne mètres. Le tourisme n’a pas encore fait de ravage ici ; on y trouve des maisons d’hôtes très agréables. C’est aussi le point de départ pour les « Dragon Horn« , une randonnée mythique.

Le dépaysement est total. Dans le village, la vie y est vraiment typique, calme, exotique. Etalé le long de la côte, Des familles y sont établis depuis plusieurs générations. Ils y pratiquent encore la pêche comme un mode de vie mais commencent doucement à découvrir le tourisme. Il y a quelques petits commerces de produits de première nécessité, des petits restaurants familiaux, une école, un poste de police, une petite clinique.

Autour de Mukut, les attractions principales sont les « Bali Haï Waterfalls ». De magnifiques chutes d’eaux ou le film Bali Haï South Pacific a eu quelques scènes. L’endroit est rafraichissant, les odeurs de la jungle, l’humidité importante. On peu y observer des tortues d’eau douce, des lézards volants, des singes et des écureuils.

Vous pouvez, comme de partout à Tioman, vous organiser des sorties en bateau, car il y a de nombreux points d’intérêts proches : les îles de Gut et Bahara sont à quelques encablures et offrent de magnifiques plongées.

Kampung Genting

Au Sud Ouest de Tioman, Genting est un ancien village de pêcheurs devenu particulièrement prisé des groupes de touristes en provenance de Singapour et Johore Bahru.

Sur une large langue de sable blanc, le village dispose de 2 jetées. De nombreux chalets ont été construits au centre de la plage, mais les maisons d’hôtes occupent aussi les parties Nord et Sud, plus discrets et exclusifs. Comme dans tous les villages, il y a plusieurs petits commerces de denrées de première nécessité, des restaurants malais, thaïs et chinois, des centres de plongée, location de kayak, organisation de parties de pêche. C’est aussi le paradis du karaoké.

Kampung Paya

Ce fut un temps notre endroit favori : dans une petite baie, sur une bande de sable bordée de mangroves, un tout petit village saisonnier. Un petit îlot fait face au village et peut être rejoint à pied à marée basse. Malheureusement, le petit hôtel est devenu grand et l’appétit de plusieurs investisseurs a multiplié le nombre de chambres. Le mangrove a quasiment disparu, laissant place à des chambres luxueuses avec piscines et jacuzzi.

Il n’en reste que l’offre est aujourd’hui assez luxueuse et que pour ceux qui n’ont pas connu Tioman au XXème siècle n’y verront que du feu !

Kampung Tekek

Au coeur de Tioman, sur la côte Ouest, le village prospère sur une immense plage, au pied du Gunung Nenek. C’est le centre administratif de l’île : on y trouve les douanes, l’immigration, un petit aéroport, une polyclinique très bien équipée, un complexe scolaire, le système d’incinération des déchets, une marina, la centrale électrique… En bref, tout ce dont a besoin une île. Avec Juara, c’est le seul village ou vous trouverez des voitures.

La route traversant le village est perpendiculaire à la plage. Il y a de nombreux commerces de proximité, restaurants, magasins de souvenirs et les seuls magasins autorisés à vendre de l’alcool et des cigarettes en « duty free » de l’île. L’aéroport, la jetée touristique principale et la marina sont au centre du village. Une fois tous les 15 jours, il y a un marché ou des vendeurs de la péninsule proposent leurs produits.

Le village est donc particulièrement dynamique, quand on le compare avec le reste de l’île, mais dès que l’on quitte la route, l’ambiance relaxante reprend le dessus.

Sur la plage Sud du village, face au coucher du soleil, on trouve plusieurs petits hôtels et restaurants. Cette plage est particulièrement agréable, avec un récif corallien bien vivace à quelques mètres de la grève et une belle zone. La partie nord de la plage, longue de 2 kilomètres, ne dispose que de très peu d’infrastructures d’accueil hôtelier. Les choses devraient évoluer rapidement, car là, il y a de la place.

Kampung Ayer Batang

La baie de Tekek est très large. En son Nord, on trouve le village Ayer Batang. On peut y venir facilement à pied, à vélo ou en scooter depuis Tekek. Cette petite bande de terre entre jungle et fine plage de sable corallien, est entrecoupée de nombreuses rivières.

Chaque famille locale propose sa maison d’hôtes. Tarifs et services sont variés et l’ensemble s’intègre bien dans l’environnement. On se sent vraiment dans la nature. L’ambiance est particulièrement détendue, conviviale.

C’est le village des plongeurs. Il y a de nombreux centres de plongées, car la localisation est idéale : un magnifique récif fait face au village et la plupart des beaux spots ne sont qu’à quelques minutes de bateaux. Le soir, les plongeurs se retrouvent sur la plage pour évoquer leurs aventures et préparer les prochaines.

Pulau Tioman est un parc maritime nationale. De nombreuses activités y sont régulées. My Tioman est particulièrement sensible à la protection de l’environnement. Nous vous invitons à laisser Tioman propre et à respecter la qualité de vie locale : respectons la nature et minimisons notre emprunte. N’utilisez pas de sacs à usage unique.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire