Cet article peut en effrayer certains, mais ces animaux sont indispensables à l’équilibre de cette île. Ils en sont même la particularité, puisque Tioman est en elle même un Dragon !

Vous l’avez vu dans d’autres articles, la jungle de Tioman reste primaire à 90%, c’est très montagneux et il y a de très nombreuses sources d’eau. Il y a donc de nombreuses espèces d’amphibiens, de lézards, de serpents et de tortues.

Megophrys Nasuta
Grenouille à Corne

Ce ne sont pas moins de 23 espèces d’amphibiens, reinettes, grenouilles et crapauds qui ont été répertoriés par La Sierra University (Guide to the Amphibians and Reptiles of the Seribuat Archipelago, Malaysia). Nombres sont communes, mais certaines sont vraiment exceptionnelles, comme la Megophrys Nasuta (voir photo). Selon les saisons, certains soirs offrent des concerts incroyables de croassements et sifflements. Les mimétismes des espèces sont variés, dans les formes et les couleurs. Crapauds buffles, grenouilles des arbres, reinettes diverses.

Rana Erythraea
Reinette de rizière

Cette petite reinette (photo à droite) se voit facilement dans les jardins des villages. L’une de ses cousines, elle, la Rana Picturata, est très colorée et ne s’observe perchée sur des rochers prêt des points d’eau. Dans les habitations, le crapaud buffle à bande aime se cacher dans les salles de douche. Heureusement, tout ces petits animaux sont inoffensifs.

Vipère Arboricole

Moins prisés du grand public, les serpents ne sont pas en restes. Discrets et donc difficiles à observer, ils ont l’art du camouflage. Une cinquantaine d’espèces se partagent les différentes niches écologiques de l’île. Certains sont nocturnes, d’autres diurne. Il est de prime abord raisonnable de rester prudent lorsqu’on en rencontre un, certaines espèces pouvant s’avérer particulièrement toxiques pour l’homme. Tout le monde connait le cobra, le python, il y en a plusieurs espèces sur l’île. Aussi étonnant que ça paraisse, ce ne sont pas les plus dangereux. De nombreuses espèces de vipéridés (photo à gauche) hantent la canopée de la jungle. Heureusement, Aucune ne s’en prend à l’homme et la plupart des autres espèces ne sont pas dangereuses pour l’homme, comme le serpent fouet, qui se nourrit d’insectes.

Varanus Salvator

La famille des lézards est largement représentée, puisqu’on trouve des varans des lézards volants un multitude de geckos. On le croise partout, le Varanus Salvator, le plus gros des varans après celui de Komodo est présent dans toutes les niches de l’île, sauf au delà de 300 mètres d’altitude. Il peut atteindre 180 cm, coure à 60 km/h, nage et grimpe aux arbres. Il se nourrit de tout : charognes, serpents, poubelles, oeufs, oiseaux, fruits… et même des chats ! Pas difficile à nourrir.

Lézard volant

Le soir, dans les chalets, on l’entend, et on le voit crapahuter autour de nos lumières. Ils sont à la chasse aux insectes. Les geckos. Il en existe de très nombreuses espèces. Ces animaux formidables se déplacent à grande vitesse sur toutes les surfaces. Dans la jungle, on trouve de drôles d’individus : des dragons cornus, des dragons volants, colorés et surprenants. Ils sont observables prêt des points d’eau. Pour ceux savent chercher, on trouve aussi de drôles d’individus, comme ce lézard aux pattes ridiculement atrophiées (Larutia Seribuatensis).

Si vous êtes souffrez d’ophiophobie, la peur des serpents, ce n’est peut-être pas une bonne idée d’aller seul dans la jungle de Tioman. Il faut retenir que nous n’intéressons pas ces animaux et qu’ils ont peur de l’homme. Nous ne sommes pas non plus au menu et finalement, très peu sont toxiques. Si on les dérange et ne peuvent fuir, ils risquent de se défendre. La prudence reste de mise. Si vous ne voulez pas les rencontrer, faites du bruit, et si vous en croisez un, tenez vous à l’écart !

Pour faire ces photos, il a fallu chercher et être très patient ou chanceux ! Pak Lan est un grand spécialiste des reptiles de Tioman.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire